top of page

L'ART
 

Il a travaillé 3 ans le bois, puis 10 ans la peau. Le tatouage était pensé afin d'être une oeuvre éternelle. Aujourd'hui, Max a une pensée toute autre. Les tatouages tendant, à terme, à disparaitre, il lui paraissait impensable de ne rien laisser comme trace derrière lui. C'est alors que les aiguilles de tatouage qu'il maniait avec expertise devinrent des pinceaux. Ce changement radical révéla une nouvelle facette de sa créativité. Les toiles devinrent ses oeuvres, et son talent s'épanouit dans un univers où les idées pouvaient s'étaler sans limites. Max passa du microcosme des tatouages à l'immensité des tableaux, où il fusionna son expérience avec l'audace de la peinture, créant ainsi une symphonie de couleurs et de formes symétriques qui captura l'essence même de sa passion artistique.  

884823F4-E3AB-4BCE-9E87-99E368A54590.JPG
MAXLESQUATT
bottom of page